L’UFE répond à vos questions

Je m’expatrie à Hong Kong (15)

Comment trouver un emploi à HK ? Questions pratiques sur l’emploi à Hong Kong

Quel(s) visa(s) pour travailler à Hong Kong (emploi salarié)?

  • Un visa de travail rattaché à une entreprise

http://www.immd.gov.hk/eng/forms/forms/id-e-991.html

http://www.immd.gov.hk/eng/forms/forms/id990a.html

http://www.immd.gov.hk/eng/forms/forms/id990b.html

ou

ou

  • un visa d’époux/se (Dependant Visa)

http://www.immd.gov.hk/eng/forms/forms/id997.html, http://www.immd.gov.hk/eng/forms/forms/id-e-998.html

Quels prérequis pour venir travailler à Hong Kong?

  • Parler Anglais impérativement.  Le Cantonais et le Mandarin sont des atouts non négligeables mais pas une condition sine qua non.
  • Parler une autre langue étrangère peut aussi être un atout : japonais, allemand, coréen, espagnol etc.
  • Un projet professionnel précis, un CV en anglais, un premier niveau de connaissances sur Hong Kong … à la portée de chacun si on se donne les moyens de chercher.

Qui peut m’aider dans ma recherche d’information sur le marché de l’emploi à Hong Kong ?

La Chambre de Commerce Internationale de Hong Kong

http://www.fccihk.com/fccihk/en/home.html

Business France  (pour le volontariat à l’international)

http://www.ubifrance.fr/default.html

Qui peut me mettre en relation avec des entreprises à Hong Kong ?

La Chambre de Commerce Internationale de Hong Kong

http://www.fccihk.com/fccihk/en/home.html

La chambre de commerce de Hong Kong

http://www.chamber.org.hk/en/index.aspx

Qu’est-ce que le Working Holiday Visa (Permis Vacances Travail) ? Quels sont les critères d’éligibilité ? Où puis–je postuler ?

Le service d’immigration de Hong Kong

http://www.immd.gov.hk/eng/services/visas/working_holiday_scheme.html

Le consulat General de France

http://www.consulfrance-hongkong.org/Visa-vacances-travail

Où peut- on trouver les offres d’emploi et de stage proposées par les partenaires de l’UFE Hong Kong ?

Les offres d’emploi et de stage proposées par les partenaires de l’UFE Hong Kong sont diffusées sur la page Facebook  https://fr-fr.facebook.com/UFE.Hong.Kong et sur la page LinkedIn https://www.linkedin.com/company/ufe-hong-kong de l’association. Ces offres sont libres d’accès et ouvertes à tous.

 

 

 

Marquer comme utile. 34

Comment faire pour trouver un logement ?

Si vous maitrisez l’anglais, il y a pléthore de petites agences un peu partout et qui pourront vous faire visiter sans rendez-vous, mais dans leur quartier uniquement. Vous pouvez d’ores et déjà regarder sur ces sites (mais notez que les appartements présentés en ligne sont rarement disponible sur le marché car les sites ne sont pas mis à jour régulièrement) :
www.squarefoot.com
www.hongkonghomes.com
www.century21.com.hk
etc…

Vous pouvez aussi contacter une compagnie de relocation avec un service de « real estate ». Les frais sont équivalents (la moitié d’un mois de loyer de la part du locataire) mais l’agent pourra vous faire visiter des appartements sur tout le territoire.
www.sirva.com
www.crownrelocations.com
http://www.santaferelo.com/
etc…

Forums:
asiaxpats.com et geoxpats.com (aussi pour les colocations ou les locations court terme)
Internations
dbforum (sur Discovery Bay uniquement)
facebook group
etc…

Marquer comme utile. 8

Comment préparer mon départ ?

Ma checklist avant de partir
Avant votre départ, il est recommandé d’effectuer différentes formalités afin de partir l’esprit tranquille et ne rien avoir à régler à votre arrivée. Ces formalités sont plus difficiles, voire impossibles à accomplir de l’étranger.

Je vérifie :
– La validité de votre passeport
– La nécessité de procéder à une demande de visa
– La liste des vaccins nécessaires et les recommandations sanitaires

Je contacte :
– Votre ou vos assureurs pour résilier ou modifier vos contrats.
– Votre banquier afin d’établir votre situation financière et patrimoniale ; recenser les comptes à ouvrir, conserver, clôturer ; commander des devises,…
– Votre centre des impôts pour déterminer votre futur statut et informer de votre changement d’adresse.
– Le PÔLE EMPLOI si vous êtes inscrit au chômage
– La CPAM et votre mutuelle pour vérifier votre couverture (en particulier en cas de rapatriement) puis si besoin la Caisse des Français de l’Etranger (CFE) ou une assurance privée
– Votre déménageur

Marquer comme utile. 6

Quelles écoles françaises sur HK ?

PRIMAIRE-COLLÈGE-LYCÉE

Le Lycée Français International Victor Segalen (LFI) regroupe les classes de la primaire à la terminale. Si votre enfant possède un passeport français et qu’il parle français, le LFI a le devoir, en tant que mission de service public à l’étranger, de le scolariser. Il faut noter cependant que, les effectifs ayant explosé ces dernières années et, ne pouvant pas trouver de nouveaux locaux, un numerus clausus a été instauré pour certains niveaux. Vous devrez, la plupart du temps, vous acquitter d’un montant équivalent à 9 000 euros appelé debenture ou « parts de fondateurs » qui vous sera remboursé lorsque votre enfant quittera l’établissement.

Vous trouverez toutes les informations relatives aux admissions et aux frais de scolarité sur le site du LFI sur leur site : www.fis.edu.hk

MATERNELLE

Pour la maternelle, différents établissements peuvent aussi accueillir les enfants pour un enseignement en français :

  • Les Petits Lascars – 3 écoles réparties sur le territoire : Central, Southside (près du métro Wong Chuk Hang) et Sai Kung (dans les nouveaux territoires) : www.lespetitslascars.com
  • Ecole française internationale de Lantau (EFIL) : www.ecole-discovery.com
  • Lou Pichoun (sur Stanley et Happy Valley) : www.loupichoun.com
  • – etc…

Les frais de scolarité seront à payer chaque trimestre. Ils varient selon les établissements.

Vous pouvez demander une bourse auprès du consulat de France :
http://www.consulfrance-hongkong.org/-Vos-demarches-

Vous trouverez aussi sur Hong Kong des écoles sino-phones ou anglophones. Le réseau ESF (English School Foundation) est particulièrement prisé par les parents pour son enseignement en anglais de qualité.

Si vous voulez que votre enfant puisse parfaire son anglais en dehors de l’école (ou pour se préparer à une scolarisation dans un établissement international), il existe aussi des écoles spécialisées dans l’apprentissage de l’anglais. L’école Hong Kong Kidz accepte les enfants à partir de 18 mois et enseigne l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le mandarin et le japonais. Elle est gérée par un couple de français, enseignants de métier, et existe depuis plus de 30 ans : hkkidz.com

Marquer comme utile. 5

Comment obtenir mon permis international ?

Coût et validité : Le permis international est gratuit et d’une validité de 3 ans. Il concerne uniquement les personnes qui peuvent justifier que leur domicile ou leur résidence habituelle est en France, et sert donc aux déplacements de courte durée, par exemple à but touristique. Le permis de conduire international est une traduction de votre permis de conduire français. Les pages de couverture cartonnées de couleur grise, mentionnant le droit à conduire, et la première page intérieure sont imprimées en français. Les autres sont traduites en plusieurs langues dont obligatoirement l’anglais, l’espagnol et le russe. Il est ainsi lisible dans la plupart des pays du monde ayant ratifié une convention internationale sur la circulation routière.

Pièces à fournir :
– le permis national
– un justificatif d’identité
– deux photographies récentes et identiques
– un justificatif de domicile

Lieux d’obtention :
– la préfecture ou la sous-préfecture du domicile
– à Paris, à la préfecture du domicile Il est possible de donner procuration à un tiers, qui devra présenter en plus, une procuration établie sur papier libre l’autorisant à retirer le permis et une pièce d’identité personnelle.
Important : Conservez votre permis de conduire français car seul, le permis de conduire international n’a pas de valeur.

Marquer comme utile. 4

Quels sont les systèmes de santé ?

Si vous êtes ressortissant français, vous pouvez choisir de garder votre couverture nationale.
La sécurité sociale sera assurée par la Caisse des Français à l’Etranger (CFE) : www.cfe.fr
Contrairement à la France vous devrez vous acquitter de cotisations trimestrielles.

Il existe aussi sur Hong Kong des assurances privées locales ou internationales. Un courtier en assurance pourra vous proposer un panel d’offres qui correspondent à votre profil.

Vous avez le choix de vous faire soigner dans des établissements publics ou privés.
Les établissements publics vous proposent un forfait de prise en charge de 100 HK$ (l’équivalent de 10 euros) à chaque visite, uniquement si vous possédez une Hong Kong ID.
Les soins prodigués sont de bonne qualité mais la vétusté des locaux et les files d’attentes vous décourageront peut-être.

Les cliniques privées ne vous prendront en charge que sur présentation expresse de votre carte de crédit.
Certaines sont en partenariat avec vos mutuelles françaises. Nous vous invitons à vous renseigner auprès de celles-ci avant de partir.

Marquer comme utile. 4

Comment créer mon entreprise à l’étranger ?

La phase de préparation dans la mise en oeuvre du projet à l’étranger est particulièrement importante, et devra réunir des atouts tels que la pratique courante de la langue du pays, la connaissance de ses habitudes de consommation et de ses besoins, de ses perspectives, de sa législation économique et sociale etc…

Ce que je dois savoir
▪ Avoir une connaissance la plus pointue possible du pays, du marché convoîté, de la concurrence, des perspectives d’évolution induits et des besoins exprimés
▪ Posséder une connaissance opérationnelle de la langue du pays
▪ Avoir un sens de la communication adapté à la mentalité du pays
▪ Obtenir toutes les sources d’informations, notamment juridiques
▪ Mesurer les financements nécessaires et les incidences de la réglementation des changes.

Où m’informer ?
▪ UBIFRANCE et le réseau des missions économiques auprès des ambassades de France.
▪ Le MOCI, hebdomadaire du commerce international
▪ Les Directions régionales du commerce extérieur (DRCE)
▪ Les services douaniers, notamment ses études statistiques
(se renseigner au Centre de renseignements statistiques de Paris – CRS – 8, rue de la Tour des Dames – 75436 Paris Cedex 09 / Tel. : 01 55 04 65 55
▪ Les Euro Info Centres
▪ Le portail enterprise Europe network
▪ Les chambres de commerce et d’industrie françaises à l’étranger (UCCIFE)
▪ Les conseillers du commerce extérieur : www.cnccef.org
▪ La Maison des Français de l’Etranger (MFE)
▪ L’Agence pour la création d’entreprises (APCE)
▪ Les sites gouvernementaux du pays de destination (commerce et industrie, impôts, …)

Marquer comme utile. 3

Comment assurer un appartement ?

L’assurance en tant que locataire n’est pas obligatoire mais fortement conseillée. La plupart de ces assurances comprennent une assurance habituation et une assurance responsabilité civile. L’assurance responsabilité civile n’existe pas en tant que telle à Hong Kong et c’est donc le seul moyen de se couvrir.
Vous pouvez profiter des assurances locatives proposées par votre banque ou passer par un assureur privé. Un courtier en assurances pourra vous faire une comparaison des différentes offres du marché.

Marquer comme utile. 3

Mon visa pour partir à l’étranger ?

Vous devez effectuer une demande de visa auprès des autorités consulaires.
Comment l’obtenir ?
Vous devez vous adresser au consulat pour connaître le visa nécessaire à votre situation, ainsi que les documents à fournir.
Vous avez aussi la possibilité de vous adresser à des organismes spécialisés ou à des agences de voyage qui s’occupent de ces formalités à votre place.
Où le demander ?
Vous obtiendrez votre visa au consulat ou à l’ambassade du pays de destination, cependant vous pouvez vous adresser à des organismes spécialisés ou à votre agence de voyages qui peuvent s’occuper des formalités à votre place.
Quels sont les délais ?
Les délais sont différents selon le type de visa demandé. A Hong Kong, generalement, de 4 a 6 semaines mais cela peut aussi prendre beaucoup plus de temps.

Les sociétés suivantes assistent les voyageurs et expatriés dans leurs démarches pour obtenir un visa :
http://www.action-visas.com
http://www.visas-express.fr
http://www.expats-welcome.com/fr/visa
http://www.visapro.com.hk

Marquer comme utile. 2

Mon permis de conduire à l’étranger ?

Permis national ou international ?
Pour le savoir, renseignez vous auprès des autorités consulaires françaises du pays concerné, et des autos-écoles locales pour connaître la procédure d’obtention du permis local.

Marquer comme utile. 2

Ma banque à l’étranger ?

J’ouvre un compte à l’étranger
Dans le cadre d’un long séjour, il est nécessaire d’ouvrir un compte à l’étranger, en voici les démarches.
Pourquoi ?
Lors d’un court séjour à l’étranger, il n’est pas obligatoire d’ouvrir un compte bancaire en local. Lors d’une expatriation, il est nécessaire de le faire pour obtenir des moyens de paiements locaux, des références bancaires afin de permettre le règlement des dépenses sur place (loyer, électricité, gaz), mais également pour y domicilier tout ou partie de votre salaire.

Comment ?
Tout d’abord, renseignez vous sur la qualité des banques locales. Cette démarche peut vous être facilitée si vous êtes client en France d’une banque disposant d’un réseau international, ou bien qui peut vous recommander auprès de ses partenaires locaux. Dans tous les cas, la banque locale restera décisionnaire de l’ouverture de votre compte. Selon les banques, les documents qui pourront vous être demandés sont votre carte d’identité nationale/passeport en cours de validité, un justificatif de domicile de votre pays d’accueil ou d’origine, voire une attestation de votre employeur. Le mieux est également de pouvoir présenter une lettre de recommandation en anglais de votre banque française. Il est préferable de réaliser ces démarches avant de partir afin d’obtenir ces moyens de paiements dès son arrivée. Attention également au transfert de vos economies de la France vers le pays de destination et ne pas hésister à faire marcher la concurrence pour obtenir le meilleur taux de conversion.

Je conserve un compte en France
Effectivement, vous résidez à l’étranger mais il peut être utile de conserver un compte en France, notamment pour régler d’éventuelles factures françaises, ou encore vos impôts français, etc…

Pourquoi ?
Dans la plupart des cas, votre compte étranger ne sera ouvert et effectif qu’une fois que vous serez réellement installé. Il paraît donc nécessaire de conserver votre compte français et vos moyens de paiement actuels dans l’attente de ceux de votre banque locale. Vous pourrez ainsi subvenir aux besoins de première nécessité à votre arrivée. Mais également, pensez à votre retour qui sera ainsi facilité par la présence d’un compte opérationnel immédiatement.
Par ailleurs, conserver un compte en France vous permettra de régler un certain nombre d’opérations liées à votre situation en France : impôts à régler, encaissement de loyers ou de chèques payables en France, remboursement d’emprunt… De plus, il est également intéressant de conserver une épargne en France, fiscalement allégée du fait de votre statut de non-résident fiscal français. Lors de vos prochains voyages en France, un compte et une carte de credit Française permettent également de faire des economies (pensez aux banques en ligne gratuite qui peuvent vous permettre de conserver un compte français pour 0€ / mois).

Mes virements et paiements entre la France et l’étranger
Titulaire de comptes en France et à l’étranger, vous souhaiterez sans doute effectuer des virements ou des transferts de fonds. Voici quelques explications pratiques.

Opération bancaire international : Transfert de fonds ou virement international
Hors zone euro, il convient de prendre en compte différents coûts engendrés lors d’un transfert de fonds :
– Les frais d’envoi du transfert ou frais de rapatriement (frais perçus par la banque qui reçoit ou envoie des fonds)
– Les frais d’intermédiaires ou de correspondants
– Les frais de change.
– Les frais de correspondants sont des frais prélevés par des établissements bancaires indépendants de votre banque, qui interviennent dans le circuit d’acheminement des fonds à l’étranger. Ces frais de correspondants peuvent être refacturés de trois façons, selon vos indications, au moment de la mise en place du transfert :
– OUR : tous les frais liés au transfert seront prélevés sur votre compte français, frais de la banque étrangère inclus.
– SHARE : seuls les frais de votre banque sont à votre charge. Les frais de réception de la banque étrangère restent à la charge du bénéficiaire.
– BEN : tous les frais sont à la charge du bénéficiaire du transfert.
Certaines banques internationales peuvent donc vous permettre (si vous avez préalablement un compte chez eux) d’ouvrir un compte dans le pays de destination et de transférer le montant que vous souhaitez gratuitement entre les 2 pays. Néanmoins, les frais de changes seront toujours présents lors de la conversion de devises.

Change : Dans certains établissements, vous pouvez ordonner un virement international dans la devise du pays du compte bénéficiaire (une opération de change sera réalisée) ou alors transférer des devises fortes (USD–GBP–EUR-JPY–CHF…) sur un compte en multidevises détenu dans votre banque locale. Si vous envoyez des euros et demandez un change localement, c’est la banque réceptrice qui facturera l’opération.

Utilisation de la Carte Bancaire française : l’utilisation de cartes bancaires rattachées à un compte en euros en France peut entraîner une commission. Renseignez-vous auprès de votre banque actuelle pour connaître ses tarifs. Certaines banques proposent des offres bancaires internationales, qui incluent et exonèrent ce type de frais.

Marquer comme utile. 2

Mon passeport ?

La durée de validité de ce passeport doit être aussi importante que possible et au minimum d’un an. Depuis juin 2009, le passeport biométrique a remplacé le passeport électronique. C’est un titre de voyage sécurisé permettant à son titulaire de certifier son identité. Très difficilement falsifiable ou imitable, il permet de protéger son titulaire contre l’usurpation d’identité et est délivré à titre personnel. Il n’est plus possible d’inscrire un enfant mineur sur le passeport de l’un de ses parents. Les enfants doivent donc disposer d’un passeport personnel.

Marquer comme utile. 1

Permis de conduire en dehors des pays de l’Union Européenne ?

Il est vivement conseillé de se renseigner avant le départ de France auprès de l’Ambassade ou du consulat du pays d’accueil sur les points suivants:
– conditions de reconnaissance dans le pays d’accueil du permis de conduire français, voire du permis de conduire international français;
– conditions d’échange du permis de conduire français en un permis de conduire local;
– le cas échéant, conditions d’échange ou de reconnaissance d’un permis de conduire français obtenu par échange d’un permis de conduire étranger;
– les documents à se procurer avant le départ de France auprès des autorités françaises, à faire légaliser (ou munir de l’apostille) et, le cas échéant, à faire traduire dans la langue du pays d’accueil.
La liste des pays avec lesquels la France a une convention dans ce domaine des permis de conduire est disponible sur le site du Ministère des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer : www.equipement.gouv.fr

Marquer comme utile. 1

Comment voter à l’étranger ?

L’exercice du droit de vote est un droit en France mais aussi un devoir. Les Français de l’étranger peuvent voter pour les élections nationales depuis 1913 mais ils auront dû attendre 1943 pour disposer de représentants en France.
Lorsque vous êtes Français résidant à l’étranger, vous pouvez voter à l’étranger pour :
– L’élection du Président de la République (tous les 5 ans)
(Vote à l’urne, vote par correspondance, vote par procuration)
– Les référendums
(Vote à l’urne, vote par correspondance, vote par procuration)
– L’élection de vos Conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger (tous les 6 ans)
(Vote à l’urne, vote par correspondance, vote par procuration, vote électronique par Internet)
– L’élection de vos députés des Français établis hors de France (tous les 5 ans)
(Vote à l’urne, vote par correspondance, vote par procuration, vote électronique par Internet)
– L’élection de vos sénateurs des Français de l’étranger (tous les 6 ans).
(Vote à l’urne, vote par correspondance, vote par procuration, vote électronique par Internet)

Les conditions à remplir sont les suivantes :
– Etre âgé de 18 ans
– Jouir de ses droits civils et politiques
– Ne pas être en incapacité

La première chose à faire est de vous inscrire sur la liste électorale consulaire (LEC). Pour cela il faut être inscrit auprès du Consulat de France de votre pays de résidence sur la liste des Français résidant hors de France. Cette inscription doit être faite avant le 31 décembre de l’année précédant l’élection.
Si vous souhaitez, vous pouvez néanmoins continuer à voter en France. Vous devrez, dans ce cas, choisir de voter, soit, à l’étranger, pour l’élection du Président de la République, les référendums et les élections législatives et, en France, pour toutes les autres élections ,soit, uniquement en France, pour tous les scrutins . Vous ne pourrez par contre pas participer à l’élection des Conseillers à l’AFE.
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-francais-a-l-etranger/vos-droits-et-demarches/elections/
http://www.consulfrance-hongkong.org/

Marquer comme utile. 1

Comment trouver une helper ?

Comment recruter une aide maison a Hong Kong?

Employer une aide maison est très courant à Hong Kong.  Ceci dit, entant qu’employeur, vous avez certaines obligations. Le site internet du département de l’immigration vous donnera des conseils pratiques sur le procédé à suivre, le montant des honoraires, vos obligations et les formulaires administratifs :

http://www.gov.hk/en/residents/employment/recruitment/localdomestichelper.htm

Note : Un salaire minimal pour les aides maison est applicable à Hong Kong (MAW – Minimal Allowable Wage) et celui ci change régulièrement. Il est aussi d’usage de donner à votre aide maison une aide financière allouée à la nourriture.

Vous pourrez également trouver des demandes d’emploi sur les sites suivants :

www.amahnet.com

www.asaixpat.com

Les agences de recrutement

Il y a plusieurs agences de recrutement à Hong Kong. Les coordonnées suivantes ont été recommandées par des clients, mais il est cependant important de trouver une agence avec qui vous entretiendrez de bons rapports. Si vous engager une aide maison à travers une agence, l’agence s’occupera des papiers administratifs pour vous :

Maid for You (Tel : 9226 6295)

Avoir une helper compétente et de confiance est une bénédiction à Hong Kong. Mais cela demande un travail de recherche important et une sélection rigoureuse. C’est là que Maid For You intervient ! Depuis 4 ans, Maid For You propose essentiellement des finished contract et un service de qualité façon « boutique », personnalisé en fonction du besoin du client. Avec plus de 800 helpers placées, Maid For You s’est aujourd’hui construit une réputation solide dans le milieu francophone et à une démarche éthique puisque ses services sont gratuits pour les helpers.

www.maidforyou.com.hk

Emry’s  (Tel : 25450032)

Josie James Personnel  (Tel : 23771598)

Asian Charm  (Tel : 25434982)

Trouver sa domestic helper sur internet:

Helperplace est une solution simple et efficace pour vous connecter rapidement avec des helpers. Ce service vous permet de consulter des milliers de profils et de contacter ceux qui répondent à vos attentes (compétences, disponibilités).

www.helperplace.com

Une autre alternative vous est offerte grâce au site Internet HelperChoice: une plateforme en ligne créée par un couple de français, permettant de trouver sans intermédiaire la personne la mieux adaptée a vos besoins.  La base de données se renouvelle en permanence et s’enrichit chaque mois de plusieurs centaines d’inscriptions. Une fois la helper de votre choix trouvée, vous devrez vous mettre en relation avec une agence pour faire faire son visa de travail, ce qui vous coutera nettement moins cher car l’agence ne vous facturera pas la mise en relation.

A noter aussi : le site est entièrement gratuit pour les helpers!

www.helperchoice.com

Marquer comme utile. 1

Envoyer une question