Rencontre avec nos membres : Isabelle Frank (Art Deco)

Publié le 5 juin 2019

Interview avec Dr. Isabelle Frank et Nicolas Patrzynski, nouveaux membres UFE cette année et co-organisateurs de la très belle exposition « ART DÉCO : The France-China Connection » actuellement visible à la City University de Hong Kong jusqu’au 30 juin 2019.

 

 

Dr. Isabelle Frank, directrice de la CityU Exhibition Gallery du City University de Hong Kong, répond à nos questions.

Arrivée en 2016 pour l’ouverture de cette nouvelle galerie

Interview avec Dr. Isabelle Frank et Nicolas Patrzynski, nouveaux membres UFE cette année et co-organisateurs de la très belle exposition « ART DÉCO : The France-China Connection » actuellement visible à la City University de Hong Kong jusqu’au 30 juin 2019.

 

Dr. Isabelle Frank, directrice de la CityU Exhibition Gallery du City University de Hong Kong, répond à nos questions.

Arrivée en 2016 pour l’ouverture de cette nouvelle galerie
d‘expositions à CityU, je suis historienne d’art et avant de venir ici je travaillais comme administratrice et professeur a l’université. Dans mon rôle je planifie les expositions à venir et gère leur développement et aménagement, en tant que co-curatrice ou commissaire générale. Nous avons déjà présenté 8 expositions dans notre galerie avec des thèmes réunissant l’art et la science (au sens large du terme anglais : sciences naturelles ; engineering ; technologie etc.).  Nous intégrons la technologie, avec l’aide du School of Creative Media, pour créer aussi des installations interactives qui permettent au public d’avoir une expérience immersive, et nous essayons aussi quand c’est possible de lier le thème avec la Chine.

 

D’où est venue l’idée de cette exposition ? Fait-elle passer un message en particulier ? Est-elle associée à des œuvres caritatives ?

Cette exposition est une collaboration avec des collègues français et le Consulat Français de Hong Kong et Macao.  L’idée est partie d’une exposition dirigée par Emmanuel Bréon, Chef du département de peinture murale a la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, en 2013 : « 1925 – Quand l’Art déco séduit le monde ». Nous voulions montrer l’influence réciproque franco-chinoise, et le développement de l’Art déco en Chine, spécialement à Shanghai et aussi à Hong Kong.  L’expo présente l’influence chinoise sur les artistes français qui expérimentaient avec la laque chinoise et à l’origine de l’Art déco ; ensuite nous voyons l’adoption de l’Art déco par les architectes et les artistes chinois (ce qui s’est passé dans de nombreux pays—l’Art déco était le premier style global).

 

Quels aspects de cette exposition pourraient intéresser en particulier la communauté française, et les membres de l’UFE ?

Le rapport de la France avec la Chine au tout début de la République chinoise est fascinant et la relation des rapports politiques aussi bien que culturels est peu connue. En même temps l’exposition offre une occasion inoubliable de voir des chefs – d’œuvres de l’Art déco qui viennent de France mais aussi de Shanghai et Hong Kong et de collections publiques et privées (notre Consul Général par exemple nous a prêté deux œuvres art déco.)

 

 

Nicolas Patrzynski
Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Producteur d’expositions et scénographe audiovisuel, voici mes deux métiers. Biologiste de formation, j’ai choisi de créer en 2011 ma société et de concilier mes plus grandes passions à savoir la culture et le numérique. Mais comment fusionner ces domaines totalement opposés ? La solution est trouvée : proposer des expositions clé en main (du commissaire aux prêteurs, en passant par le scénographe) et les associer à du contenu audiovisuel. En effet, le secteur culturel, plus particulièrement celui des expositions s’est lancé dans la grande révolution du numérique. Comment moderniser la présentation d’un ensemble d’œuvres et exploiter des contenus trop fragiles pour être montrés au grand public ? Je travaille sur cette problématique en proposant des solutions audiovisuelles ludiques, tout en conservant la pédagogie nécessaire à la compréhension du sujet exposé. De la numérisation des œuvres, en passant par la restauration d’images anciennes sur logiciel, je conçois des films, reportages et documentaires qui appuieront le propos des commissaires d’expositions, tout en respectant la vision artistique du scénographe. L’exposition « Art déco : The France-China Connection » sera ma 5ème réalisation à Hong Kong, et ma 3ème avec la City University Exhibition Gallery que dirige Isabelle Frank. Tous ces projets ont présenté au public asiatique l’histoire, la culture, le patrimoine et le savoir-faire français.

 

L’idée de cette exposition m’est venue lors de rencontres que j’ai pu faire au cours de mes fonctions en cabinet ministériel à Paris, et de fil en aiguille, j’ai eu la chance de rencontrer le « Pape de l’Art déco » Emmanuel Bréon qui partage le commissariat général de cette exposition avec Isabelle Frank.

Dr. Isabelle Franck, avec qui je travaillais pour la seconde fois sur l’exposition « Cabinets of Curiosités, Collections from Paris and Hong Kong » a accepté avec enthousiasme ce nouveau projet sur les années 20/30. La mission principale de cette exposition est de montrer au public comment en 1925 la France a basculé vers un nouveau style (architecture, art de vivre, mode, transports, musique, cinéma, divertissement, …), sachant que cette vague a parcouru le monde – certes plus tardivement – pour arriver jusqu’en Chine. Nous voulons donc montrer les liens forts existant entre ces deux grands pays grâce à ce mouvement qui a effacé rapidement la période Art Nouveau. Bien sûr, autre thématique importante de cette exposition : l’émancipation de la femme. Dans les années 20/30, la femme se libère, conduit des voitures, pilote des avions, fréquente les bars et les cabarets, s’habille dans un nouveau style et se parfume.

 

Dans cette exposition la communauté française pourra découvrir des artistes incontournables comme Maurice Picaud dit «Pico » connu pour la réalisation du bas-relief des Folies Bergères à Paris (une des dix plus belles merveilles Art déco au monde), Gaston Suisse, considéré comme le plus grand laqueur de la période Art déco, Alfred Janniot (incroyable sculpteur des années 20-30). Des grands classiques de l’époque seront aussi à voir comme le célèbre Ours de l’artiste François Pompon, et bien sûr du mobilier de prestige par Jacques-Emile Ruhlmann. Enfin, nous avons la chance d’accueillir dans cette exposition 7 pièces du peintre et céramiste René Buthaud !

Nos compatriotes français auront aussi l’occasion de s’imprégner de la majestueuse Exposition Internationale des Arts Décoratifs de Paris 1925, avec une évocation de ses plus beaux pavillons (Printemps, Le Louvre, Galeries Lafayette, Le Bon Marché, Manufacture Nationale de Sèvre, …).