Situation à Hong Kong : Comment vont les Français ?

Publié le 9 février 2020

Les petits entrepreneurs, « freelancers », profession libérales, sont particulièrement touchés par la situation de Hong Kong.

Rencontre avec quelques membres de l’UFE. D’autres profils à venir prochainement ! 🙂

 

 

 

Emilie Clairet – Nutrition and Fitness

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

J’ai une activité en tant que nutritionniste freelance. J’ai recommencé à travailler en Septembre, et les prestations avaient eu des répercussions similaires au virus maintenant. En général les personnes n’ont pas annulé les rendez-vous déjà pris avant que l’état d’urgence soit déclaré pour le Coronavirus, à part quelques personnes qui sont rentrées en France. Par contre il y a beaucoup moins de nouveaux clients. Il s’est passé la même chose durant les protestations et l’activité avait repris après, donc je ne suis pas très inquiète.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Je suis très optimiste pour Hong Kong. Evidement cela peut paraître beaucoup de challenges pour ce pays, entre les protestations pendant 6 mois, puis maintenant cette situation d’urgence implantée en réponse à l’épidémie de coronavirus en Chine qui bloque beaucoup l’économie, et touche de plein fouet certaines activités.

Cependant j’ai une grande confiance en les Hong Kongais. Nous sommes installés à Hong Kong depuis 11 ans, et je connais la valeur de la population Hong Kongaise qui sait toujours redresser la barre. Je ne songe absolument pas à partir, au contraire, je tiens à rester pour soutenir cette ville durant ces temps difficiles. Je pense sincèrement que la crise passée et l’état d’urgence levée, l’activité va reprendre. Je pense que c’est plus une question de passer ce cap. J’ai la chance de ne pas avoir de problèmes financiers, donc mon activité pourra passer cette crise sans que je sois obligée d’arrêter. C’est vrai que ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde, alors j’essaye de continuer à vivre et à consommer, en particulier dans les petits commerces, afin de les soutenir.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Un message de soutien à tous, notamment ceux qui peuvent être affectés de près ou de loin par la situation. La communauté française à Hong Kong est importante en nombre et très solidaire, et la solidarité est essentielle en période de crise.

Mon offre pour les membres de l’UFE : 15% de remise sur mes consultations et programmes !

 

Solène Verrot – EstheClinic

 

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Léo, mon compagnon et co-fondateur, et moi avons implanté EstheClinic à Hong Kong. EstheClinic est un centre de beauté expert des traitements innovants et efficaces, créé il y a 20 ans en France il s’agit d’une affaire familiale aujourd’hui présente en France, à Singapour et depuis août dernier à Hong Kong.

Non-invasif et totalement indolore, chaque traitement proposé est une véritable alternative à la chirurgie esthétique avec des résultats durables et visibles.

 

Nos centres vous proposent des traitements dont l’action est particulièrement efficace sur :

Épilation définitive

Cellulite

Minceur

Anti-Âge

Vergtures

Cheveux

 

La situation actuelle à Hong Kong est un challenge pour une entreprise fraîchement arrivée sur le sol hong kongais, les impacts sont difficiles à identifier dans notre cas puisque nous avançons dans un contexte particulier et unique depuis notre établissement ici. Disons que nous avons et composons toujours avec.

L’apparition du virus est un nouveau challenge auquel nous devons faire face, nous avons toujours été intransigeants sur l’hygiène du centre, du matériel, du staff, cela n’impacte pas notre gestion, la difficulté aujourd’hui est de rassurer la clientèle et éviter toute propagation. Nous avons mis en place des mesures spéciales suivant les recommandations des professionnels de la santé et préfèrerons toujours décaler un rendez-vous que prendre des risques.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ?

 

Sans optimisme nous n’aurions pas concrétiser notre projet à Hong Kong ! Donc oui je suis et reste optimiste quant au futur. Les difficultés auxquelles nous faisons tous face aujourd’hui seront un jour surmontées, il faut rester optimiste sur l’impact qu’elles ont et pourraient avoir et espérer le meilleur scénario sans quoi bien évidemment on baisserait tous les bras, parfois trop tôt.

 

Quels sont tes projets ?

 

Continuer à découvrir cette vibrante et inspirante ville qu’est Hong Kong et bien sûr rendre des milliers de clients satisfaits !

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

– Consultation gratuite

– -50% sur la session d’épilation définitive (quelle que soit la

zone traitée)

– 10% de remise sur l’ensemble des traitements (sauf épilation

définitive, non cumulable)

 

 

Jonathan Vallade – Ostéopathe

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Je suis Ostéopathe et j’exerce au sein de la clinique IMI (Integrated Médecine Institute) Central depuis 2016.

Suite aux événements actuels, l’ensemble des praticiens de ma clinique observent une très forte baisse du nombre de rendez-vous.

Ce repli d’activité s’est manifesté progressivement du fait de la période creuse du Nouvel An Chinois.

Certaines raisons invoquées par mes patients pour expliquer cette baisse sont :

– Les départs définitifs suite à des dépôts de bilan dont les manifestations avaient fragilisé l’activité

– Le manque de temps des familles suite à la fermeture des écoles ou l’éloignement de Central pour les employés en télétravail imposé

– La crainte de fréquenter des lieux publics dits “à risque”

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Je reste optimiste sur l’avenir, la population aura toujours besoin d’un ostéopathe ! Malheureusement les douleurs et le manque de mobilité existeront toujours.

C’est l’opportunité de mettre en place des approches complémentaires dans mes traitements au travers de l’enseignement du Yoga thérapeutique (dans les studios “The Yoga Lane” à Sai Ying Pun et “Yoga Up” à Discovery Bay) et du coaching sportif à domicile.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

L’attitude la plus constructive pour vivre sereinement la situation actuelle est de vérifier la source des informations. Ceci afin de ne pas encombrer votre esprit d’un stress excessif et inutile qui aura un impact sur votre santé. Votre système nerveux et immunitaire particulièrement sollicités profiteront des bienfaits d’une séance d’ostéopathie ou de Yoga.

Afin de faciliter l’accès à mes services, j’offre aux membres de l’UFE une remise de 300 HKD sur la première séance d’ostéopathie et 100 HKD sur les suivis.

 

Claire Viaggi – Food Origin

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

J’ai créé et lancé Food Origin, une épicerie fine en ligne qui propose des produits frais, de saison, et responsables, en lien direct avec des artisans producteurs. Food Origin fournit des restaurants gastronomiques mais aussi des clients particuliers qui peuvent commander directement sur food-origin.com leur fruits et légumes bio, leur produits de la mer frais, leur fromages et charcuteries d’artisans et plein d’autre bonnes choses sélectionnées avec soin.

La situation actuelle a tendance à avantager mon activité car les enfants étant à la maison, les gens sortent beaucoup moins mais ont envie de continuer à se faire plaisir et de manger sain. La livraison à domicile de produits du quotidien est un créneau très porteur dans ce contexte où nous sommes amenés à limiter nos déplacements. Mes clients ont confiance en moi et dans mes producteurs, et sont sensibles à la notion de traçabilité qui devient est une variable très importante.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Je suis plutôt optimiste. Nous traversons certes une période compliquée à plusieurs niveaux, et je dirais que ce n’est pas le contexte le plus évident pour tous les entrepreneurs. Cependant, je pense que cela peut stimuler notre créativité et ouvrir de nouvelles possibilités. Il faut prendre son mal en patience et limiter les risques en attendant que ça passe. Mais je suis sûre que Hong Kong se relèvera même si cela peut prendre un peu de temps. Personnellement j’aspire à pouvoir continuer à me développer et collaborer avec plus de producteurs basés à Hong Kong afin de proposer une offre variée entre produits importés et produits locaux.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Je dirais qu’il faut continuer à vivre et être solidaire. Il faut soutenir les projets des entrepreneurs autour de vous. Nous avons la chance de vivre dans une magnifique mégalopole qui a ses avantages et ses inconvénients, mais qui selon moi reste un des cadre les plus extraordinaires pour vivre. Pour bien manger, se faire plaisir et rester en bonne santé, les membres de L’UFE peuvent bénéficier d’une réduction sur leur première commande avec le code UFE10.

 

David Daoud – eLearn2Grow

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

ELearn2grow est une Digital Learning Agency. C’est à dire que nous faisons 3 choses pour nos clients entreprises (toutes tailles). Conseils sur leur stratégies en formations (pour leurs employés ou pour leur clients/e-commerce…) ; Création de contenu elearning et vidéos d’animation; Solutions technologiques de plateforme LMS, Chatbot, solutions immersives ( AR/VR)..

Nous avons beaucoup de prospects qui nous contactent afin que nous les aidions à migrer vers des solutions de Digital Learning suite aux contraintes de déplacement récentes.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Je suis de nature optimiste donc je vois le verre à moitié plein mais je reste très prudent et vigilant sur l’évolution des besoins et du business de ces prochains mois.

Mes projets sont toujours à Hong Kong avec la mise en place d’une offre dédiée aux toutes petites entreprises touchées par la crise et qui ont des moyens limités.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Mon message est d’un message plein d’optimisme et de solidarité. Nous sommes une communauté soudée, qui soutient ses membres.

Pour les membres entreprises UFE je propose un conseil gratuit et personnalisé s’ils souhaitent basculer de la formation en présentielle vers des solutions digitales.

 

 

Jacques Derreumaux – WhatsIn / Cheese Club

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Nous importons des fromages et autres produits frais de France que nous vendons via une page web : www.cheeseclub.hk

3 répercussions essentielles :

–              HR : des stagiaires ont annulé leur venue de dernière minute, nous avons adapté les horaires de travail pour éviter les transports en heure de pointe

–              Ventes : les familles d’expatriés forment le gros de notre clientèle, et certaines ont décidé de prolonger leurs vacances du CNY ou de s’absenter pendant quelques semaines

–              Logistique : pour l’instant cela va, mais nous serions bloqués en cas de blocage des frontières ou d’annulations de vols entre la France et Hong Kong

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Je suis plutôt optimiste et je pense que la situation va s’améliorer. Je trouve que les mesures prises sont fortes.

Après 2 semaines de départs, on voit que certains clients commencent à rentrer sur Hong Kong.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Ne cédez pas à la panique ambiante, prenez juste un peu plus de précautions et relativisez !

Et si vous voulez vous faire plaisir, achetez du fromage ! On offre 1 Saint Marcellin pour toute commande UFE.

Voici l’offre de février, ouverte jusqu’à dimanche 16 Février : https://www.cheeseclub.hk/order0220

 

 

Sophie Lamacq – Aberdeen Street

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Les ventes en salle du restaurant avaient déjà bien diminué avec les manifs et malgré la baisse du loyer offerte par le propriétaire, nous perdons de l’argent depuis plusieurs mois.

Central est particulièrement touché car beaucoup de manifs arrivaient à Central le weekend donc les gens évitaient de sortir à Soho notamment.

On sentait que le business repartait en Janvier mais la situation du virus empire la baisse des ventes car les gens évitent de sortir et commandent moins par Foodpanda ou Deliveroo de peur que la nourriture soit contaminée.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

J’espère que la situation se règlera dans un ou 2 mois avec les mesures de protection prises par le gouvernement, les écoles, le public…  Nous avons encore renforcé nos mesures d’hygiène, avons rénové le restau car nous avions du temps 😊 et sortirons une nouvelle carte bientôt.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Nous offrons 10% discount aux members de UFE.

Venez, aidez les businesses locaux et surtout le mien 😊 car nous offrons de la nourriture non seulement bonne et abordable mais de qualité: légumes, pâtes, riz, quinoa, café, lait…. organiques, Poulet français nourri aux grains sans hormones synthétiques, bœuf de Nouvelle Zélande issu de l’élevage durable et responsable, moules Bouchot de Bretagne, saumon du pacifique…

Manger sain est d’autant plus important maintenant pour rester en bonne santé.

 

Emmanuelle et Madeline – Librairie Parenthèses

 

 

  1. Quelle est votre activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

La vente de livres à Parentheses est très affectée pour plusieurs raisons :

– Grosse baisse de la fréquentation en librairie.

De nombreux Français sont rentrés en France, surtout les familles avec de petits enfants au moins pendant la durée de fermeture des écoles

– De plus la suspension des écoles, universités et centres de langues (base majoritaire de notre clientèle) impacte lourdement l’activité.

– D’autre part, le prix des loyers ne baisse pas de manière significative, voire pas du tout.

 

  1. Comment voyez-vous l’avenir, optimistes, pessimistes ? Quels sont vos projets ?

 

Nous développons la vente en ligne des livres  par le biais de notre site et proposons le PORT GRATUIT à partir de 500 HKD. http://www.parentheses-hk.com/

Nous proposons des soldes en librairie sur le rayon jeunesse de 20% pendant tout le mois de février.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Pouvez-vous rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

La librairie est ouverte aux horaires habituels. Nous sommes là pour assurer un accueil chaleureux et proposer des conseils de lectures avisés à ceux qui le souhaitent.

Tout cela avec toutes les précautions d’hygiène nécessaires. Caisse, sols et poignées de porte désinfectées régulièrement ainsi que les ascenseurs.

S’agissant des offres pour les membres de L’UFE, la librairie offre 100 HKD d’achat jusqu’au 29 février 2020 sur présentation de la carte de membre en vigueur (offre valable une fois).

 

 

Nathalie Hueber – ActiveMe

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Je suis coach sportive à domicile depuis 2013 à Hong Kong et j’ai créé ma limited company : Active ME afin de rendre les activités sportives plus accessibles à tous car le coach se déplace à domicile. Nous sommes à présent 3 professionnels, en fitness, Hatha yoga et Muay Thai et continuons à nous agrandir.

Lors de la fermeture des écoles et des salles de sport publiques, l’activité a très légèrement ralenti à cause du départ temporaire de certains clients mais ce ralentissement est rattrapé par le fait que les “business trip” sont annulés et donc la présence d’autres clients qui habituellement sont souvent absents.

Par ailleurs, nous mettons provisoirement en place des cours pour enfants sur Stanley et d’autres districts afin de proposer des activités ludiques et récréatives en journée.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Hong Kong se relèvera et je suis très optimiste quant à l’avenir. J’ai foi en la capacité des habitants de Hong Kong à se relever encore plus fort et à se redresser avec fierté. Bien sûr je pense que ça laissera des marques, je pense notamment à tous les commerces et restaurants qui ont déjà fermé, et ça m’attriste, mais je suis persuadée que bientôt Hong Kong va se reconstruire.

Je continue à coacher avec enthousiasme et à promouvoir l’importance du sport régulier dans la santé et le bien-être à travers ActiveMe en proposant des activités variées pour tous publics. Je continue à me former et à recruter les meilleurs.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Faites du sport! 😃

Cela réduit le stress, permet de booster le métabolisme, renforce le système immunitaire, et procure du plaisir grâce aux hormones.

De plus, vous vous constituerez un corps fort qui vous donnera confiance en vous et vous donnera les ressources nécessaires pour vous adapter rapidement aux changement de situations.

 

Les membres UFE bénéficient d’une remise de 15% sur la séance d’essai et d’une remise de 10% sur le premier package acheté.

 

Justine Devisse – Lili et le Prince

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Lili et le Prince est une librairie française pour les enfants. Nous offrons un large choix de livres en français et en anglais sur notre site www.lilietleprince.com. Ayant fait le choix de faire une offre à prix quasi français et des livraisons gratuites, nos marges sont limitées.

Les protests puis le virus et la fuite des familles ont vu baisser nos ventes fortement alors que les loyers de stockage ne baissent pas ! En revanche les cahiers d’activités se vendent très bien avec « l’école à la maison ».

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

J’espère que nos petits français rentreront vite de vacances forcées ! Je reste optimiste car j’ai confiance en notre communauté qui est soudée. Énormément de clients demandent des nouvelles et on sent un esprit de soutien pour justement que les business français ne ferment pas. Je continue à développer mon assortiment avec notamment une offre de livres en anglais et des abonnements qui plaisent beaucoup !

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

« Mais vous savez, on peut trouver du bonheur même dans les endroits les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière !» (Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban)

Pensez à soutenir notre librairie française en commandant et en offrant des livres à vos enfants et à leurs petits copains, et suivez-nous sur IG @lilietleprince et sur Facebook !

Nous offrons un livre pour chaque première commande de nos membres UFE 😉

 

David Sit – Whisky & Words

 

 

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Je suis un des co-fondateurs de Whisky & Words, un speakeasy cocktail whisky bar à Central. L’épidémie du coronavirus a un impact très significatif sur notre établissement, et sur l’industrie du F&B en général. Les gens, en particulier les locaux ou ceux qui ont vécu l’épisode du SARS en 2003, ont beaucoup de réticence à fréquenter des lieux publics par crainte d’être contaminés. Par conséquent, ils limitent les sorties non indispensables telles que les restaurants ou bars malheureusement.

Le timing est d’autant plus mauvais que l’industrie se remet à peine des conséquences des mois de manifestations qui ont fait baisser les chiffres d’affaires du F&B de 30-40% minimum pendant les mois d’octobre et novembre en particulier. C’est comme un deuxième coup de marteau.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Malheureusement, je suis assez pessimiste sur les 2-3 mois à venir tant qu’on ne verra pas le bout du tunnel avec le virus. Beaucoup de scientifiques pensent que le pic des contaminations va survenir vers le mois de mars. J’espère que l’activité et les touristes vont revenir avec le printemps et que ça ne s’enchainera pas avec d’autres manifestations. Mais d’ici-là, j’ai bien peur qu’un très grand nombre de restaurants/bars ferment car les loyers restent trop élevés à Hong Kong. J’ai entendu la rumeur de 300 établissements qui vont fermer dans le mois à venir.

Nous avions un projet de faire un 2e bar mais étant donné la situation, nous allons sûrement attendre d’avoir plus de visibilité avant de se lancer.  Dans ces temps difficiles, il est tout de même plaisant de voir certains endroits à Hong Kong qui restent animés (Peel Street par exemple durant le weekend)

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Je recommande à tout le monde de ne pas paniquer, de faire attention à bien se laver les mains régulièrement, de porter un masque dans les lieux publics tel que le MTR et de consulter rapidement un médecin en cas de symptômes d’infection respiratoire. La pénurie de papier toilette par exemple est une conséquence d’une réaction et d’une peur très exagérées due à des rumeurs propagées par les réseaux sociaux.

Pour les membres de l’UFE qui voudraient se changer les idées avec un verre de whisky (il y a d’ailleurs une news d’un Britannique qui aurait été guéri du virus en buvant un cocktail appelé Hot Toddy haha), ils sont les bienvenus à Whisky & Words et bénéficieront d’une réduction de 10%.

 

 

Marie Biole – Pelago

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Nous offrons une plateforme et des solutions logicielles pour la promotion et gestion d’évènements et la vente de tickets en ligne.

La situation actuelle à Hong Kong, depuis quelques mois d’abord avec les révoltes et maintenant l’épidémie de Coronavirus a des répercussions importantes sur notre activité, la majorité des évènements sociaux étant annulés ou reportés.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Nous restons optimistes pour l’avenir. La situation représente un défi de taille certes mais nous anticipons qu’elle sera de courte durée. Nous continuons de travailler avec nos clients – que nous voyons aussi globalement optimistes – sur la création ou l’amélioration de leur présence en ligne. De plus certains partenaires locaux semblent indiquer une recrudescence des ventes en ligne ces dernières semaines. Cette période peut être une bonne occasion d’explorer de nouvelles opportunités de business online.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

A tous ceux qui souhaitent accroitre leur présence sur le web, n’hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de partager notre expérience.

En partenariat avec HSBC, nous offrons actuellement 15% de réduction sur tous les tickets achetés sur Pelago via PayMe (promocode code PAYME15), partagez vos évènements sur Pelago pour faire bénéficier vos clients de cette offre.

 

Clémentine et Nasthasia – Voice Up

Quelle est votre activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Nasthasia : Nous sommes les co-founders de  VOICE-UP, ateliers pour la communication orale. Clémentine Pons est professeur de Théâtre et coach professionnelle, et je suis professeur de chant et de piano.

Un atelier Voice Up que nous devions donner pour la BNP Paribas a été reporté mais nous espérons encore maintenir notre prochain atelier Voice-up ouvert au public et dont la date est prévue pour le 14 mars ! En revanche pour mes cours qui comptent beaucoup d’enfants parmi les élèves, la situation est assez difficile, car 90 pour cent d’entre eux sont rentrés en France.

Clémentine : Maman d’un merveilleux bébé de 3 mois, je pensais reprendre ma pleine activité juste après Chinese New Year mais le coronavirus en a décidé autrement! Mes ateliers liés au coaching sont reportés… mais heureusement mon cours de théâtre adultes a toujours lieu une fois par semaine. Une vraie bulle de joie, d’autant plus précieuse en ce moment !

 

Comment voyez-vous l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont vos projets ?

 

Nasthasia : Je ne suis jamais vraiment pessimiste, seulement il faut se renouveler, trouver des alternatives : des cours par Skype ou Facetime, par exemple. Je propose aussi des cours d’éveil musical ou de chant en petit groupe, je me déplace beaucoup plus qu’à l’accoutumée, permettant aux élèves de rester chez eux.

Clémentine : je suis sûre que bientôt Hong Kong va retrouver son extraordinaire dynamisme ! Pour une fois j’attends avec impatience qu’il fasse chaud à nouveau (le coronavirus ne survit pas au-dessus de 30 degrés). Et d’ici là je m’efforce de changer ce défi en opportunité. Je profite de ce temps libre pour mettre en place un nouveau projet dont je serai ravie de vous parler ultérieurement !

 

Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Pouvez-vous rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Nasthasia : La neuroscience du chant démontre que lorsque nous chantons nos neurotransmetteurs se connectent d’une nouvelle et différente manière. Cela active le lobe temporal droit de notre cerveau, libérant les endorphines qui nous rendent plus éveillé, en meilleure santé, plus heureux et plus créatif. Lorsque nous chantons avec d’autres personnes cet effet est amplifié !

Si vous vous sentez d’humeur morose n’hésitez plus !

 

Clémentine : J’adore comment la neuroscience confirme le savoir empirique que nous avons nous les artistes ! Les neurosciences montrent aussi comment le théâtre aide à développer la confiance en soi !

Voice Up propose une approche originale mêlant chant, théâtre et techniques de coaching. Nous offrons 10 pour cent de réduction aux membres de L’UFE sur nos workshops VOICE_UP

N’hésitez plus et venez vous faire du bien dans une atmosphère bienveillante !

 

Prochaines activités :

Nasthasia : Pour adultes comme pour enfants, cours de chant de piano, d’éveil musical individuels ou en petits groupes, sur mesure.

Chorale adultes francophone

Contact : 5681 2593 ou nasthasia.faure@gmail.com

Clémentine : Il est encore possible de rejoindre mon cours de théâtre adultes ! Et puis je reste bien sûr disponible comme coach de vie : pourquoi ne pas profiter de ce moment pour prendre le temps de s’offrir cet accompagnement sur mesure vers la réalisation de ses projets et de soi ?

clementine.pons@lestudio-coaching.com

Et pour s’inscrire pour le prochain Voice Up : https://www.facebook.com/coachsvocaleshk/

 

 

Maxime Lemaitre – MyMarket

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Je suis le directeur de l’e-commerce www.mymarket.com.hk, nous avons commencé en 2015 avec laboucherie.com.hk et depuis 2018 nous proposons environ 500 produits alimentaires français. Suite aux pénuries dans les supermarchés, on fait face à une hausse du nombre de nos commandes. Nous essayons donc de bien suivre nos stocks. Comme nous avons une majorité de produits secs et congelés nous ne sommes, pour le moment, pas affectés par des risques de pénurie.

On a observé également un grand nombre de nouveaux clients et notamment une population plus locale. On se rend compte que les habitants sont plus réticents à sortir de chez eux. Aussi la population locale nous interroge beaucoup sur l’origine et la qualité de nos produits. Nous nous efforçons d’y apporter les réponses les plus claires et de mettre cela à jour sur notre site.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Nous sommes plutôt optimistes sur la situation. Cet afflux de commandes va nous permettre de revoir nos procédés de préparation, nos gestions de stock. Il nous faudra ensuite fidéliser les nouveaux clients en proposant toujours de nouveaux produits, conseils préparation et recettes, comme nous le faisons déjà.

Nous sommes également présents depuis 6 mois sur Singapour, nous faisons face aux même problèmes, et nous y apportons les mêmes réponses.

Et puis c’est aussi l’occasion pour tout le monde, malgré l’ambiance, de bien manger et de recevoir ses amis chez soi !

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ? Peux-tu rappeler l’offre spéciale pour les membres UFE ?

 

Bien sûr nous nous sommes engagé à ne pas augmenter nos prix sur cette période difficile, et nous nous y tiendrons. Nous restons dans notre optique de faire le maximum pour fournir la communauté française en produits.

Rien de mieux qu’un bon repas face à la morosité de la ville, restons solidaires !

Les membres UFE peuvent bénéficier de 5% sur chacune de leurs commandes avec le code UFE-MM5.

 

 

Matthieu Motte – Sauvés par le Kong

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Mon activité de tutoring en français, philosophie et histoire « Sauvés pour le Bac » est contrastée en ce moment. Avec la fermeture exceptionnelle des écoles, certains élèves sont rentrés ou ne sont pas encore revenus. Les parents, comme nous tous, suivent l’évolution de la crise sanitaire et attendent que le phénomène s’endigue. D’autres parents en revanche font appel à mes services pour assurer un suivi hebdomadaire, encadrer l’aide aux devoirs et stimuler les « grands fronts studieux » dans l’analyse de textes littéraires, via des commentaires composés et des dissertations corrigés en temps réel. Quant aux élèves des petits groupes de guitaristes débutants et avancés que je vois habituellement à Stanley, un seul manque à l’appel et les autres sont heureux d’avoir une activité musicale où ils peuvent se retrouver en dehors de chez eux.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Cette année du rat de métal, on va s’en souvenir longtemps… Et nous n’en sommes qu’au mois de février ! Je suis optimiste de nature, et je sais à quel point Hong-Kong est résiliente, que ce soit après un typhon force 10 ou une crise politique. Les gens, communauté française comprise, s’en relèveront plus forts et plus déterminés. Avec les beaux jours, les inquiétudes vont s’estomper, le coronavirus rejoindra le SRAS sur l’étagère des mauvais souvenirs, la machine économique et sociale se relancera. Je veux y croire. Notamment pour les amis et proches qui travaillent dans le « retail », le « F&B » et qui prennent les crises récentes de plein fouet. A priori les écoles vont rester fermées jusqu’à la mi-mars puis les cours, je l’espère, reprendront comme à l’accoutumée. Ça aura été une hibernation impromptue durant laquelle tous se seront adaptés au mieux. Les élèves auront gagné en maturité et en autonomie. Ça j’en suis persuadé. Ils auront même eu le temps de phosphorer en rimes ou en prose pour participer à la 5ème édition du concours « Sauvés par la Poésie »! Sous la houlette jazzy de Boris Vian, le thème de cette année est tout idoine : le Courage ! Poèmes à envoyer à sauvesparlapoesie@gmail.com avant le 25 mars midi !

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ?

 

C’est forcément un message de solidarité, je sais à quel point on a besoin de se retrouver dans ces moments-là. Au moment où j’écris ces lignes il pleut des hallebardes dans du gris de ciel… Les événements culturels et populaires que j’adore comme le HK French Theatre Festival ou les Sevens s’annulent… Mais pour être reportés ultérieurement et attirer encore plus de monde ! Là encore il faut garder la tête froide, étaler la marée et conjecturer avec la grand-voile de l’optimisme. A travers « Sauvés par le Kong », j’ai la chance d’être plus flexible et d’organiser des événements culturels et musicaux de moindre ampleur qui sont maintenus. J’ai été heureux de retrouver un Peel Fresco plein à rabord de bonne humeur pour un « Love quizz » de la Saint Valentin chaud bouillant avec 12 équipes. Quant à « Alchimie du Verbe » que j’organise à Sarment (Sheung Wan) avec Marjolaine Roblette-Geres, il reste encore quelques places pour venir déguster de l’excellent vin tout en se délectant d’une soirée poétique et musicale dédiée aux femmes.

 

« Alchimie Du Verbe »

VENDREDI 21 février 2020

 

🍷🖌 🍷🖌 🍷🖌 🍷🖌 🍷🖌  🍷🖌

“Les Femmes en Poésie”

De Marceline Desbordes-Valmore à Patti Smith, de Louise Labé à Barbara en redécouvrant les poèmes de Anna de Noailles.

 

Réservation 📲 5964 5985

 

 

https://m.facebook.com/sauvesparlekong/

 

Jean-Baptiste MAGE – The Wine Guild

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

 

Je suis caviste, mon magasin est situé dans les Midlevels et j’importe en direct une centaine de références de vins de producteurs indépendants.
Ma clientèle s’est constituée principalement dans ce quartier très résidentiel, qui a notamment été épargné par les manifestations récentes. L’impact sur mon activité dû aux récents événements sociaux mais aussi à l’alerte sanitaire n’a donc pas été aussi important que pour les commerces de bouches, restaurateurs et hôtels situés vers Central par exemple car les gens sont plus enclins à rester chez eux.

Beaucoup de mes clients par exemple ont annulé leurs vacances lors du nouvel an chinois à cause du niveau d’alerte liée au virus, et le cœur n’étant pas trop à la fête comme lors des mois précédents, la tendance est plutôt casanière, engendrant de fait une consommation de vin assez stable. Cette tendance devrait se confirmer pendant toute la période de risque de propagation du virus.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Étant placée sur un marché de vins plutôt accessibles et étant situé dans un quartier résidentiel, mon activité semble relativement peu affectée par les crises qu’elles soient financières, sociales ou sanitaires. On imagine effectivement mal les gens se passer de vin dans les moments difficiles !
Je resterai donc optimiste, tout en gardant les pieds sur terre: j’ai notamment décidé de fermer le magasin de Sai Kung en septembre après 4 ans, pour me concentrer sur celui de Central.
J’ai enfin négocié avec mon bailleur non pas un loyer à la baisse, mais la possibilité d’étendre le contrat sur 4 ans au lieu de 2 pour sécuriser le montant du loyer sur le long terme.
Étant l’actionnaire unique de mon affaire, j’ai plutôt un tempérament patient et prudent, j’attends donc de voir comment la situation va évoluer avant de penser à me lancer dans des projets d’expansion.

 

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ?

 

Après 13 ans à Hong Kong et ayant travaillé dans diverses industries, j’ai traversé quelques moments critiques qui m’ont apporté une certaine expérience et m’ont rendu plus fort. Réussir à faire le dos rond en attendant que la crise se passe n’est pas toujours facile, mais il faut tenir bon. Le bon sens impose parfois de limiter ses dépenses dans la mesure du possible, mais aussi de savoir se remonter le moral, notamment autour d’une bonne bouteille de vin 🙂

J’organise dans mon magasin des dégustations régulières autour de thèmes choisis, la participation est en général autour de HKD100 mais elle est gratuite pour les membres de l’UFE. Renseignez-vous sur le site internet ou bien sur notre page Facebook.

 

Aude Garderet : psychothérapeute, sophrologue, et hypnothérapeute

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

Je suis praticienne en psychothérapie, sophrologue et hypnothérapeute exerçant au Vitality center à Central et à Discovery Bay.
Ma clientèle est en grande partie francophone.
Ma pratique n’est que très peu affectée par les événements.
Ce qui a changé a été pour certains de mes clients, forcés de rester chez eux, de découvrir le travail thérapeutique en ligne et de constater l’efficacité de cet outil. Je travaille aussi beaucoup en vidéo avec une clientèle dans le monde entier.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Je suis une grande optimiste ! Je me demande toujours ce qu’il y a à apprendre de ce qui nous arrive. Que peut-on retirer de positif ? Comment s’adapter au mieux ? Qu’avons-nous inventé, découvert, créé à travers cette crise ? Cela fait sortir de sa zone de confort et cela permet de nous pousser à trouver d’autres façons de vivre et de penser. Toute crise amène son lot de nouveautés et d’innovations !
Je compte sur Hongkong et ses habitants pour savoir rebondir.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ?

 

 

À travers ces moments difficiles, je nous souhaite à tous de rester soudés, de garder des liens forts avec la famille, les amis, la communauté, et d’oser demander de l’aide si besoin est.
Je reçois bien sûr toujours à central et à Discovery Bay en cabinet et j’organise des week-ends de découverte de soi ainsi que des week-ends thérapie de couples tout au long de l’année.
J’offre 10% de réduction pour les membres UFE sur une retraite au choix : aandbtherapy.com
Me contacter directement pour plus de détails à brieftherapyhk@gmail.com

 

 

Julien et Amelie – AD MediLink

 

 

  1. Quelle est ton activité et quelles sont les répercussions de la situation actuelle de Hong Kong sur celle-ci ?

Nous avons fondé AD MediLink, courtier spécialiste de l’assurance santé à Hong Kong et Healthy Matters, site d’information santé et bien-être.

Dans notre cas, la situation actuelle parle aux gens sur le thème de la santé. Il y a énormément de recherches en ligne et de demandes de conseil. Nous publions beaucoup d’articles sur le coronavirus avec des experts, pour aider à informer. Nous avons pour le moment mis nos événements sur pause mais voyons tous les jours de nouveaux clients notamment français. Ils nous parlent des soucis causés par cette situation, mais sont heureux d’échanger. Ils veulent être épaulés.

Nous essayons d’être encore plus à l’écoute et d’aider comme nous le pouvons familles et entrepreneurs. Leur situation est la nôtre.

 

  1. Comment vois-tu l’avenir, optimiste, pessimiste ? Quels sont tes projets ?

 

Il faut admettre que ce que vit Hong Kong depuis presque 1 an est très difficile. Cette épidémie arrive dans un contexte où l’économie a été fragilisée. Beaucoup de gens attendaient un rebond. En tant qu’entrepreneurs, nous sommes forcément optimistes et pragmatiques. Nous avons investi sur le long terme. Les besoins d’information et de conseil sur l’assurance demeurent. Nous ne touchons qu’à la santé et cette crise sanitaire mondiale confirme notre stratégie.

 

  1. Un message pour les membres de l’UFE et la communauté française ?

 

Un message de soutien et d’amitié à tous, notamment dans la communauté française de Hong Kong. La situation actuelle pèse sur le moral de beaucoup d’entre nous. C’est dans ces moments que la solidarité compte encore plus !
L’offre AD MediLink pour tous les membres de l’UFE : 5% d’économisés sur votre assurance santé, pour toute souscription avant le 30 avril. Nous contacter à hello@admedilink.hk.